Liens commerciaux

0
Le coût de la tenue du congrès qu'envisagent les bureaux de deux chambres du parlement estimait à 7 millions de dollars selon le premier vice-président de l'assemblée nationale Jean-Marc Kabund, fait polémique.

Pour Lambert Mende interrogé ce lundi 13 avril 2020 par la rédaction de 7SUR7.CD, même si le débat ne soit pas à ce niveau, le pays n'est pas incapable de faire fonctionner ses institutions au point de mettre de côte la constitution.

"Je ne pense pas que le pays soit à ce point incapable de faire fonctionner ses institutions au point de suspendre la constitution pour des millions de dollars", affirme ce député national.

Ainsi, pour l'élu de Lodja, il y a opportunité d'organiser ce congrès pour, dit-il, organiser l'État d'urgence et donner à l'Exécutif national, les moyens de l'action qu'il doit entreprendre.

"C'est une crise et non un coup d'État au cours duquel on doit suspendre la Constitution. La constitution est toujours d'actualité et il est tout à fait normal que nous fassions un effort pour rester dans le strict limite du fonctionnement des institutions conformément à la constitution", a-t-il renchéri.

Pour rappel, lors de son intervention le dimanche 12 avril dernier à l'émission face à face de la Radio Top Congo, le 1er vice président de l'Assemblée nationale a rejeté l'idée de la tenue d'un congrès sur la proclamation de l'État d'urgence tout en fustigeant son coût.

Elysée odia
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top