Liens commerciaux

0
Au cours d’un point de presse organisé ce lundi 27 avril devant la presse, l’ONG pour la défense des droits de l’homme “la Voix de Sans Voix ” (VSV), a passé en revue tous les sujets d’actualités relatives à l’arrestation du leader de Bundu Dia Kongo, Ne Muanda Nsemi.

Quant à ce, le coordonnateur de l’ONG VSV Peter Ntumba a condamné les cas de décès lors de l’arrestation de Ne Muanda mais également les actes xénophobes émis par les adeptes de Bundu Dia Mayala contre le non originaire de la province du Kongo Central.

D’emblée, la Voix de Sans Voix a également appelé le gouvernement congolais à cesser avec la politique de deux poids deux mesures, et d’arrêter immédiatement Gédéon Kyungu leader du mouvement “MIRA” dans la province du Haut-Katanga, qui est également auteur des actes xénophobes

“Nous sommes contre la politique de deux poids deux mesures, nous demandons aux autorités de faire la prise en charge des blessés lors de l’assaut lancé contre Ne Muanda Nsemi et de restituer tous ces biens qui ont été pillés. Par ailleurs, la VSV recommande au gouvernement de faire aussi pareille contre Gédéon Kyungu dans la province du Haut-Katanga, de l’arrêter même si son parti politique est membre du front commun pour le Congo (FCC) “, a déclaré Peter Ntumba à la presse.




A noter que le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait, au cours d’un conseil de sécurité autorisé l’arrestation du chef du groupe milicien “MIRA”, Gédéon Kyungu qui sème terreur et désolation dans le Haut-Katanga.

Roberto Tshahe/L’INTERVIEW.CD
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top