Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0
Le leader de Bundu dia Kongo a été transféré au l’Hôpital du Centre Neuro-psycho-pathologie à Kinshasa pour des examens afin d’évaluer ses capacités, annonce le chef de la police de la capitale congolaise ce samedi 25 avril.Zacharie Badiengila dit Ne Mwanda N’semi, a été arrêté vendredi à Kinshasa à l’issue d’un assaut des forces de l’ordre faisant plusieurs morts.

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde, a dévoilé aux Congolais les 3 infractions retenues contre Ne Mwanda N’semi, par un communiqué, vendredi 24 avril 2020. « Il lui est reproché les faits ci-après : rébellion, atteinte à la sûreté intérieure de l’État, incitation à la haine » a énuméré Gilbert Kankonde dans son communiqué.







Au cours de l’assaut de la police lancé dans le même vendredi à la résidence de Zacharie Badiengila dit Ne Mwanda N’semi au numéro 14 de l’avenue Haute Tension au quartier Joli Parc, dans la commune de Ngaliema, il y a eu « 35 blessés, tous admis à l’hôpital central de la police du camp Lufungula, un traumatisé admis aux cliniques Ngaliema, 168 détenus au commissariat provincial de la Police, dont 8 femmes, un total de 203 détenus transférés devant l’officier du ministère public « , relate le communiqué.

Mwanda N’semi, quant à lui, est « actuellement admis dans une formation hospitalière de la place pour des soins appropriés « .

Il répondra de ces faits à la Cour d’appel de Kinshasa Gombe qui a lancé un mandat d’arrêt contre lui, en vertu duquel la police l’a capturé.

Politico.cd
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top