Liens commerciaux

0


Le vice-président de la chaine de télévision Congo Web accuse le présentateur de l’émission « Bosolo na politik officiel » d’avoir livré son invité Ibrahim Kabila aux services de sécurité. Dans une vidéo réalisée pour ce faire, Gilbert Bilady estime que Israël Mutombo « devrait informer son invité de la présence dans nos locaux des personnes en civile lourdement armées venues pour l’arrestation d’Ibrahim Kabila ».

Pour Gilbert Bilady, « le vendredi 18 mai le matin avant l’arrivée de l’invité de l’émission Bosolo na politik officiel, le complexe Shanani était envahi par des hommes en possession des armes de guerre. Un de leur est même entré dans le plateau où l’émission devrait être réalisée ».

Ce qui est curieux, « ces gens armés ont rencontré le présentateur de l’émission avec qui, ils ont échangé pendant un bout de temps », explique le vice-président de Congo Web TV ayant la nette conviction qu’ils se connaissaient. Gilbert Bilady poursuit en disant que Ibrahim Kabila, en arrivant sur les lieux, ne savait pas que ces gens en civile et armés sont là pour l’arrêter.

A la fin de l’émission, continue Gilbert Bilady, Israël Mutombo était le premier à descendre ensemble avec un des agents de sécurité « qui a demandé à ses collègues de quitter nos installations pour attendre Ibrahim Kabila un peu plus loin ». Aux dires de Gilbert Bilady, le même présentateur de l’émission serait rentré sur le plateau pour, cette fois-ci, prendre son invité et lui placer dans le véhicule. Celui-là même qui l’a emmené.








Or, explique Gilbert Bilady, « Israël Mutombo, conscient de la présence dans nos installations des personnes armées à la recherche de son invité, pouvait simplement l’appeler soit pour décaler l’émission pour l’épargner de ces ennuis. Ce qu’il n’a pas fait ». « C’est inadmissible. Cette situation a plongé notre personnel dans la peur. C’est la première fois que nous enregistrons ce genre de problème », s’étonne Gilbert Bilady.

Et au vice-président de Congo Web TV de dire que le présentateur de « Bosolo na politik officiel nous a causé beaucoup d’ennuis. Nous étions victimes de plusieurs pressions depuis l’enregistrement de l’émission à laquelle Pascal Mukuna a participé ». « Nous avons eu beaucoup de pressions. Les services de renseignements nous ont appelé pour nous demander d’interrompre l’émission mais nous avons résisté et l’émission a continué jusqu’à sa fin », fait savoir Gilbert Bilady.

« Nous avons décidé de mettre fin au contrat dont il a fait allusion. Au moment opportun nous allons rendre public le fameux contrat et aux spécialistes de droit de nous dire qui doit quoi à qui », précise le vice-président de Congo Web TV promettant une mise au point de Gabriel Shanani (Président de Congo Web Tv, Ndlr), dans les jours à venir.

De son côté, Israël Mutombo a rejeté en bloc toutes ces accusations en évoquant un faux-fuyant de la part des responsables de Congo Web Tv.
Rachidi Mabandu
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top