0
La justice congolaise a une fois de plus rejetée une demande de libération provisoire de Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi poursuivi pour corruption et détournement.

La Chambre de conseil du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe a rejeté ce mardi 11 mai 2020 une demande de libération provisoire venant des avocats de Vital Kamerhe, apprend POLITICO.CD des sources concordantes.






Arrêté et placé en détention provisoire depuis le 08 avril, Vital Kamerhe est poursuivi pour corruption et détournement. Son procès a débuté hier à Kinshasa. Ses avocats ont vu la justice congolaise rejeté par deux fois leur demande de libération provisoire de leur client.

politico
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top