Liens commerciaux

0
Le Tribunal de grande instance de la Gombe a décidé le renvoyer l’audience du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe et consorts pour permettre aux prévenus de prendre connaissance des éléments du dossier. La prochaine audience aura lieu le 25 mai prochain selon le président du tribunal.

Dès le début de l’audience, les avocats de Kamerhe se sont plaint de n’avoir pas eu la levée de copies [pièces], après avoir formuler deux demandes au greffe: le 30 avril et 08 mai.

En reponse, le ministère public a déclaré que si les accusés de réception que disposent la partie de la defense seraient celle de la demande de la « remise en liberté » ou « la levée des copies ».

Finalement le tribunal a retenu la doléances des avocats de Vital Kamerhe.

Interrogé sur la gestion du programme d’urgence de 100 jours, Vital Kamerhe a répondu comme suit « Je suis intervenu au nom du président de la république, pour répondre aux besoins pressant de la population« . « Je n’étais pas seul dans le programme de 100 jours. Il y avait une équipe de supervision composée de 9 personnes et la coordination pilotée par l’ambassadeur itinérant du Chef de l’État. J’intervenais en tant que Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, » a-t-il ajouté.

Le procès de Vital Kamerhe et consorts a débuté ce lundi 11 mai 2020. Il est accusé de détournement des deniers publics et de corruption lié au programme d’urgence de 100 jours du chef de l’Etat.

Thierry Mfundu
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top