0


Plus les jours passent, plus les choses semblent s’éclaircir dans l’affaire du Programme de 100 jour du Président de la République. Du moins dans son volet construction des maisons préfabriquées dont le Libanais Sammih Jammal devrait remettre à la RDC après financement de fonds du Trésor public congolais.








Selon le collectif des avocats du Libanais, leur client n’avait pas agi tout seul, mais sous ordre de Vital Kamerhe qu’est le Directeur de cabinet du chef de l’État. D’aucuns estiment, laissent entendre certaines sources, que Sammih Hammam aurait reçu aussi des instructions de la part du conseiller spécial du chef de l’État en matière de sécurité en la personne de François Beya.

Une copie de ladite lettre datant du mois d’août 2019 parvenue à ACTU7.CD indique que François Beya a effectivement donné des instructions au Libanais. « …mettre à la disposition de la Présidence…un premier lot de 300 villas dont 200 villas de 2 chambres et 100 villas de 3 chambres destinés au Camp Tshatshi », peut-on lire dans ce document portant la signature de M. Djoko Bale Kongolo, Directeur de cabinet du conseillé spécial du chef de l’État en matière de sécurité.

Rachidi Mabandu Mikondo
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top