Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0
* Ni le Parquet ni la famille ne sont en possession du rapport du médecin légiste.
Les Congolais doivent prendre leur mal en patience. Le résultat de l'autopsie sur feu le juge Yanyi Ovungu n'est pas encore disponible. Selon le web journal Actualité.CD, une délégation de la famille biologique du défunt magistrat a été reçue, hier lundi 1er juin, par le Procureur de la République près la Cour d'Appel de la Gombe. Ce, en présence de l'équipe de médecins légistes qui a pratiqué l'autopsie sur le corps de leur frère décédé mercredi 27 mai dernier au centre Nganda. Selon toujours la même source, la famille de feu Raphaël Yanyi affirme que le rapport est attendu dans deux semaines et qualifie de "spéculations " tout ce qui se raconte autour de résultat de l'autopsie.
" Je tiens à vous informer qu'après notre rencontre avec le Procureur de la république, devant les médecins légistes et la famille réunis cet avant-midi que le supposé résultat dans les médias et réseaux sociaux ne sont que spéculations ", rapporte ACTUALITE.CD citant Dr Cris Kacita, frère du défunt juge Raphaël Yanyi.
Dimanche et lundi des informations faisant état de la mort du magistrat par empoisonnement a fait le buzz des réseaux sociaux.
" Nous attendons d'être notifiés officiellement au sortir du résultat dans deux semaines sous un pli fermé à ouvrir devant la famille ", a ajouté Dr Kacita.








L'UNC et Fayulu pour plus de transparence sur cette affaire
Le rapport de l'autopsie est donc là, mais en dehors de ceux qui l'ont élaboré, personne n'est au courant du contenu. Toutes les sources contactées sont formelles, à savoir le rapport de l'autopsie sur le corps du juge Yanyi n'a pas été rendu public.
La question que l'on est en droit de se poser est celle de savoir qui a vendu la mèche? Pour le coup une fausse mèche. Pour quel intérêt ? Pour noyer qui ? Autant de questions que charrie cette vraie-fausse révélation qui a fait le buzz dimanche et lundi.
Vraie-fausse révélation ? Assurément. Car jusqu'à présent, aucun officiel attitré rd congolais n'a révélé officiellement le contenu du rapport. Pour une question aussi sensible, il est plus qu'impérieux que les autorités compétentes gèrent ce dossier avec tout le professionnalisme voulu.
Pour éviter toute manipulation, l'UNC de Vital Kamerhe a préconisé l'implication d'un médecin légiste indépendant et international " pour autopsier le corps du juge décédé dans des circonstances non encore élucidées jusqu'à ce jour ". Ce n'est pas tout. Le parti cher à Vital Kamerhe en appelle à la conscience des uns et des autres au respect des morts, tel que l'exigent nos croyances religieuses et nos valeurs traditionnelles. "Evitons d'utiliser la mort des compatriotes comme un outil de chantage politique et ou d'instrumentalisation de la population ", écrit le Secrétaire général de l'UNC, le député Aimé Boji Sangara.







Embouchant la même trompette, Martin Fayulu "exige la plus grande transparence dans toutes les affaires en cours, y compris celle concernant le juge Raphaël Yanyi, le président du Tribunal de grande instance qui était en charge du procès dit " des 100 jours ". Faute de quoi, souligne le porte-étendard de Lamuka, "un climat de psychose, sans doute voulu, risque de s'installer dans le pays ".
Car dans l'environnement suspicieux qui est le nôtre depuis un certain temps, une instrumentalisation de la mort du juge Raphaël Yanyi pourrait embraser la ville.
Déjà on l'a vu à l'annonce de la disparition de ce juge-président- très apprécié tant pour sa modération que son professionnalisme-, son quartier à Bandalungwa a été le théâtre de manifestations. Didier KEBONGO
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top