Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0


Je fustige ceux qui veulent légifèrer à tout prix pour des réformes qui porteraient atteinte aux principes de l'indépendance du pouvoir judiciaire, et enleverait au conseil supérieur de la magistrature sa force.

Je ne le permettrais pas !

Mettre fin à l'impunité dans ce pays est une gageure pour le développement de ce pays.

Quelques mois après mon avènement, des ministres provinciaux et nationaux ont été suspendus et poursuivis en justice...

Je soutiens la contre la corruption, les antivaleurs, lutte qui ne doit pas se transformer en chasse aux sorcières.

Mon objectif n'est pas de voir les méchants périr, mais qu'ils changent, qu'ils soient sauvés, sinon ils s'exposeraient à la sanction.

J'ai entendu certains parler de LA RÉPUBLIQUE DES JUGES !
Pourtant cela n'est que l'option prise pour que ce pays retrouve sa dignité, et que le congolais soit protégé dans ses droits.
D'ailleurs, la Rdc est un pays sans magistrats, la dernière vague de recrutement ayant eu lieu en 2011.

L'exemple douloureux du Programme de 100 jours qui a vu le coulage important des fonds de l'État ne devrait plus se répéter dans ce pays.
Je pense ainsi au programme de Bukanga-Lonzo et de cessions de plusieurs actifs miniers à des étrangers ou aux tiers, qui ont fait perdre d'importantes ressources au pays. Ceci ne devra plus se reproduire.

La pandémie de la Covid 19 a démontré combien nous étions dépendants et faiblement préparés à de telles calamités, et de la faiblesse de notre système sanitaire.

Par des projets nous allons renforcer notre autonomie alimentaire, avec le riz de Kimpese et le paddhy de Nkuni...

Nous devons réaliser des économies, en commençant par réduire le train de vie de l'État, et contribuer à la solidarité nationale.

Ouverture internationale dans le but uniquement de préserver l'histoire de mon pays, mais bâtir aussi des relations harmonieuses entre les peuples, la Belgique et la Rdc ne doivent pas renier leur passé commun.
J'ai ainsi demandé que notre histoire commune soit réecrite par les historiens belges et congolais.
N'eût été la pandémie qui frappe le monde, j'avais souhaité que le roi Philippe soit parmi nous en ce jour, car la Belgique est un allié, mon autre Congo où j'ai passé mon exil.

J'ai parcouru le monde ces 17 derniers mois pour porter le message du peuple congolais, et la voix est entendue.
Notre pays est devenu respectable, et ces déplacements ont aussi été des pactes pour le développement du pays, au niveau bilatéral et au niveau des institutions de Bretton Wood, la Banque Mondiale a déjà décaissé 3 M $, pour la gratuité de l'enseignement en particulier.

Mais l'aide publique internationale n'est pas une fierté, nous allons créer nos propres richesses.

Il est important que la création de la coalition politique actuellement au pouvoir soit plutôt un outil de paix, pour éviter le péché originel qui avait entraîné ce pays dans le chaos aux premières heures de l'indépendance de notre pays, lorsque les autorités politiques se sont mis en opposition inutile.

Le tribalisme qui détruit le vouloir-vivre collectif sera combattu.

Pour assurer la réussite du programme du gouvernement, et accélérer le flux des investissements externes ou internes, nous allons maximiser les recettes fiscales, et combattre la pauvreté.

"Le peuple d'abord", voilà mon leitmotiv.
Il est temps que les ambitions personnelles viennent en dernier lieu, et celles du peuple en priorité.
Bonne fête de l'indépendance.
Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo.
Je vous remercie.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top