Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0
Le président du Mouvement de libération du Congo ( Mlc), Jean-Pierre Bemba, a salué la participation massive de la population. Il espère que le message de plus d'un Congolais sera écouté par les décideurs qui auront à installer les animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Ces déclarations ont été faites après la marche de Lamuka d'hier lundi 13 juillet contre la désignation et l'entérinement de Ronsard Malonda comme président de la Centrale électorale.
Le chef de file du Mlc a laissé entendre que cette mobilisation est un message fort adressé aux décideurs pour l'installation des animateurs de la Ceni.
"Tout s'est bien passé. L'objectif est atteint dans le cadre de la mobilisation. On espère que le message de la population sera écouté par ceux qui doivent installer les animateurs de la Ceni", a indiqué Jean-Pierre Bemba.
"Je voudrais remercier la population qui a répondu massivement à l'appel que nous avons lancé sur la manifestation d'aujourd'hui. Elle visait principalement à dire à la désignation, je dirais, frauduleuse, non consensuelle et non transparente des animateurs de la Ceni. Il n' y a eu de morts, pas de blessés, ni actes de pillage", a-t-il poursuivi.
Celui que les Congolais surnomment " IGWE" ( ndlr: Chef), a remercié aussi les Forces de l'ordre pour l'encadrement des manifestants d'une manière générale.
" Merci également à la police d'avoir encadré en général les manifestants tout au long de la marche " s'est réjoui ce cadre de Lamuka qui était sur terrain depuis le district de laTshangu, réputé comme bastion de l'opposition.







Jean-Pierre Bemba était le seul leader de cette plateforme a être bel et bien sur terrain. Une marrée humaine l'a accompagné de la Tshangu jusqu'au pont Matete malgré l'usage des tirs de gaz lacrymogènes et le jet de projectile par la population. Heureusement, la situation s'est calmée.
Le jeudi 9 juillet, lors de la marche de l'Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) en vue de barrer également la route à Ronsard Malonda, il y a eu au moins cinq morts, plusieurs blessés et des actes de vandalisme. Gloire BATOMENE
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top