Liens commerciaux

0


Gecoco Mulumba et Jean-Marc Kabund se sont retrouvés dimanche 5 juillet pour arrêter des stratégies en vue d’assurer la réussite de la marche populaire prévue jeudi 9 juillet. Pendant près de deux heures, ces deux cadres de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ont pris des dispositions de manière à permettre les militants de suivre le mot d’ordre lancé par le parti.




Député national pour la circonscription du Mont Amba à Kinshasa, Gecoco Mulumba, l’un des députés les mieux élus de la capitale promet au président ad intérim son apport avec la participation des milliers de personnes à la marche du jeudi 9 juillet. Ils proviendront particulièrement de Kingabwa, Mombele…où Gecoco Mulumba est écouté. Satisfaction pour Jean-Marc Kabund qui entend voir une mobilisation tous azimuts des sympathisants de sa formation politique pour lancer un message fort contre l’entérinement de Ronsard Malonda.








Jeudi dernier, l’UDPS a appelé à une marche populaire en réaction contre la désignation du successeur de Corneille Nangaa à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) par les six confessions religieuses. Mais aussi s’oppose à l’entérinement de ce candidat par l’Assemblée nationale. L’UDPS estime que « c’est une manoeuvre orchestrée par le Front Commun pour le Congo (FCC) ».
Rachidi Mabandu
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top