Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0



Juliana Amato Lumumba a écrit le 30 juin au Roi des belges. Elle exige le rapatriement du reste de la dépouille de son père, Patrice Emery Lumumba.

« Dans notre culture comme dans la vôtre, au travers de la dépouille mortelle, est des soins dont on l’entoure, c’est la personne humaine que l’on respecte. C’est la civilisation humaine que l’on valorise. Mais pourquoi, année après année, Patrice Emery Lumumba, est condamné à demeurer un défunt sans inhumation, n’ayant qu’une date comme tombeau: le 17 janvier 1961 », écrit Juliana Amato Lumumba. 

Et d’ajouter: 

« Si Patrice Emery Lumumba, a été déclaré mort dans notre pays, au Katanga, sa dépouille est en morceaux éparses on ne sait où...Hormis hélas, les abjectes déclarations, faites en Belgique, de détention de quelques-uns de ses restes. Nous les enfants Lumumba, nous la famille Lumumba, nous demandons le juste retour des reliques de Patrice Emery Lumumba sur la terre de ses ancêtres, afin que nous payions notre tribut de deuil filial ». 

Elle évoque également le deuil inachevé porté par l’épouse de Lumumba, Pauline. 

« Toute sa vie, en habits de deuil 53 ans durant, notre mère s’est battue pour donner une dernière demeure à son tendre époux. Le 23 décembre 2014, elle s’en est allée le cœur brisé, sans pouvoir accomplir son devoir de veuve. Et, comble de malheur, nous savons que notre mère ne repose en paix ».

Elle considère que c’est devoir des enfants d’achever ce processus et de clôturer le deuil. 

« Mes frères et moi, notre responsabilité d’enfants, notre devoir de descendants, maintenant que nous sommes nous-mêmes pères et mères, c’est de rendre hommage à notre père, à notre géniteur, en lui offrant une sépulture digne du sang qu’il nous a légué, ce précieux sans qui circule dans nos veines...ce sang jeté par terre comme une eau vanne, on ne sait où, par on ne sait qui, on se sait comment et on ne sait quand ».

Pour rappel, le sociologue belge Ludo De Witte avait déposé en 2016 plainte contre la fille de Gérard Soete, l'homme qui aurait fait disparaître le corps de Patrice Lumumba. Cette dernière avait exhibé une dent du héros national congolais.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top