Liens commerciaux

0



Jean Bonheur Kongolo Pande a présenté sa candidature à la présidence de la commission électorale nationale indépendante pour succéder à Corneille Nangaa.

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce vendredi 31 juillet 2020, ce candidat indépendant promet d'organiser les élections locales restées en marge lors des scrutins de 2011 et 2018  et de rendre “la gouvernance” de la CENI indépendante, une fois élu à la tête de cette institution.

« Ma vision à la CENI c'est d'organiser les élections locales, de rendre la gouvernance de la CENI transparente et redevable, de trouver un consensus auprès des parties prenantes (partis politiques), la composante de la société civile pour qu'ensemble nous puissions cheminer vers des réformes institutionnelles, c'est-à-dire de lois de la République qui gouvernent notre processus électoral et aussi la loi organique de la CENI qui nécessite d'être revue pour améliorer la gouvernance interne de la CENI », a déclaré Jean Bonheur Kongolo Pande. 

Signalons que J.B Kongolo est en course pour la présidence de la CENI comme Jérôme Bonso de  LINELIT et Christopher Ngoyi de la société civile de la RDC. 

Entre temps, les différentes parties prenantes dans la désignation de nouveaux membres de la CENI n'ont trouvé aucun consensus sur l'invalidation ou la validation de R. Malonda "désigné" comme futur président de la CENI. 

C'est à ce titre qu'un groupe de 13 personnalités mènent des pourparlers avec les différentes  parties prenantes en vue de trouver un consensus sur le processus électoral. 

Roberto Tshahe

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top