Liens commerciaux

0



Les enquêtes pour arrêter le militaire qui a assassiné des civils à Sange dans le territoire d'Uvira ont débuté ce vendredi 31 juillet 2020.

Le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi l'a annoncé dans son message de condoléances.

" C'est un militaire en état d'ébriété qui est l'auteur de ce carnage. Je présente mes condoléances les plus attristées aux familles éprouvées. Les forces de l'ordre recherchent activement le criminel, qui est en fuite jusqu'à présent. Les enquêtes y afférentes ont été immédiatement ouvertes et nous suivons de près cette situation dramatique", a-t-il déclaré.

Après les 12 corps exposés ce vendredi matin, l'un parmi les 9 blessés a succombé de ses blessures, ce qui porte à 13 le nombre des personnes tuées par ce militaire.

Pour sa part, le commandement secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu confirme qu'il s'agit d'un militaire du 122e bataillon de réaction rapide basé à Kabunambo.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, le militaire assassain a réussi à fuir avec son arme.

Déogratias Cubaka, à Bukavu

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top