Liens commerciaux

0




Depuis le samedi 25 juillet dernier, le Ministre des Affaires foncières a entrepris une grande tournée de travail à travers le Kongo Central. Pour cette première visite dans cette province voisine de la capitale, le patron des Affaires foncières s’est entouré d’une forte délégation qui comprend le Secrétaire général et plusieurs cadres de l’administration foncière.

Débutée par le territoire de Kasangulu, cette visite d’inspection qui s’achèvera par la ville de Muanda, a fait halte respectivement à Kisantu, Mbanza-Ngungu, Songololo et Luozi, Matadi, Seke-Banza, Boma et Lukula. Dans ce contexte particulièrement difficile de l’après Covid 19, Aimé Sakombi Molendo a tenu à réarmer moralement ses troupes pour les inciter à donner le meilleur d’eux-mêmes afin de respecter, autant que faire se peut, les assignations définies à chacune des circonscriptions foncières. Pour y parvenir, il a invité tous les Conservateurs des Titres Immobiliers et les Chefs de Division du Cadastre à signer un Acte d’Engagement qui leur impose un certain nombre de prescrits conformes à l’orthodoxie professionnelle comme l’interdiction de superposition de titres, le refus de minoriser les recettes, l’affichage des prix, etc. Il sied de noter que les Hauts cadres de l’administration foncière de Kinshasa s’étaient déjà pliés à cet exercice le 02 février 2020 lors de la cérémonie d’échanges de vœux avec le Ministre.

L’occasion faisant le larron, le Ministre des Affaires foncières en a profité pour relayer à ces différentes circonscriptions foncières du Kongo Central les récentes dispositions relatives au Compte Centralisateur dédié aux frais d’inscription, de réinscription et de radiation des hypothèques adoptées en Conseil des Ministres le vendredi 17 juillet dernier. De même, l’autorité foncière a rappelé les mesures relatives au Titrement du Patrimoine relevant du Domaine privé de l’Etat et des entreprises publiques transformées en sociétés commerciales. A ce propos, il a instruit tous les Conservateurs des Titres immobiliers et les Chefs de Division du Cadastre de dresser l’inventaire des biens concernés dans leurs circonscriptions respectives, et de les lui transmettre dans les plus brefs délais.

Il ressort de ces rencontres que toutes les circonscriptions foncières de la province font face aux mêmes problèmes qui entravent leur bon fonctionnement. Le premier concerne les Chefs coutumiers et les Ayant-droit des terres qui vendent les mêmes propriétés à plusieurs acquéreurs ; créant ainsi le terreau des multiples différends qui engorgent les cours et tribunaux de leurs ressorts respectifs. A Kasangulu, Kisantu, Mbanza-Ngungu, Songololo, Luozi, Matadi, Seke-Banza, Boma et Lukula, les Conservateurs et les autorités territoriales ont, comme un seul homme, déploré cette situation et sollicité l’implication urgente du Ministre dans la recherche d’une solution radicale.

Les différents responsables des Circonscriptions foncières ont également mis en exergue la question des Nouvelles Unités récemment mécanisées par la Fonction publique, mais qui attendent leurs notifications. De même, ils ont évoqué la question de l’outil de travail qui est soit obsolète ou carrément inexistant ; ce qui entrave sérieusement leur productivité ! Enfin, les CTI de Songololo et Boma ont informé l’autorité des différends qui les opposent à d’autres circonscriptions avec qui elles se disputent tantôt les dossiers des assujettis, ou encore des privilèges géographiques !

Répondant à ces doléances, Aimé Sakombi Molendo a martelé que la Numérisation des Titres et la Dématérialisation de tous les actes demeurent la solution radicale contre le coulage. Le Ministre a affirmé à ses interlocuteurs la volonté du Gouvernement Central de régler au plus vite cette question, et annoncé la signature d’un Accord avec une entreprise turque qui, sauf imprévu, devrait entamer dans un avenir assez proche, la phase préliminaire de cette grande campagne de numérisation qui propulsera l’administration foncière rd-congolaise dans une nouvelle ère. Kinshasa est choisie comme ville pilote, mais il n’est pas exclu que le Kongo Central, vu sa proximité avec la capitale, se joigne à cette première phase.


A propos de l’imbroglio causé par les Chefs coutumiers, le Ministre a rappelé aux Conservateurs des Titres Immobiliers et aux Chefs de Division du Cadastre que le Sol et le Soussol demeurent, avant tout, la propriété de l’Etat congolais, et les a invités à faire respecter les dispositions légales en la matière. Revenant sur les Nouvelles Unités, il a cédé la parole au Secrétaire Général des Affaires foncières qui a promis, après consultation avec le Ministre, de régulariser cette situation dès son retour dans la capitale après cette tournée. Pour ce qui est des différends entre les circonscriptions foncières, le Numéro 1 des Affaires foncières a promis leur règlement au cas par cas.

A Matadi, le ministre et sa délégation ont mis à profit leur séjour pour visiter le Terminal pétrolier Lerescom Petroleum, le Terminal pour marchandises conventionnelles SOCOPE et le Terminal containers MGT qui exerce leurs activités sur le port sec situé en amont du port de l’Onatra/Matadi. Les visiteurs ont été impressionnés par l’outil de travail moderne, les infrastructures informatisées et la qualité de travail.

Il convient de noter qu’Aimé Sakombi Molendo et sa délégation sont l’objet d’un accueil particulièrement chaleureux à chaque étape de leur périple. A la ferveur des militants de l’Union pour la Nation Congolaise qui improvisent un bain de foule à chaque étape, les responsables de la Territoriale et les Cadres et agents des Affaires foncières ont répondu par une mobilisation tous azimut qui exprime leur joie de recevoir un Ministre national des Affaires foncières après plus de sept ans ! Si la palme d’or du meilleur accueil revient sans nul doute au Gouverneur Atou Matubuana qui, après avoir fait une descente jusqu’à Mbanza-Ngungu le samedi 25 juillet pour accueillir personnellement le Ministre, lui a réservé son avant-midi de lundi 26 juillet pour une réunion de travail qui a dégagé une convergence des vues quasi parfaite entre les deux hommes d’Etat, avant de lui ouvrir les portes de sa résidence le même jour en soirée pour un banquet ; la Maire de Boma Marie-Josée Nyongo, l’administrateur du territoire de Kasangulu Isabelle Nkusu Ntemo … et les différents responsables des Affaires foncières n’ont pas démérité ; chacun ayant fait de son mieux, selon ses moyens, pour conférer la solennité et le maximum de chaleur qui ont fait de chaque étape de ce voyage un moment particulier de convivialité !


Ce samedi 1er août, la délégation du Ministre Aimé Sakombi Molendo bouclera cette tournée de sensibilisation et de redynamisation de l’administration foncière du Kongo Central par la ville côtière de Muanda.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top