Liens commerciaux

0
Le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a présidé lundi 13 juillet 2020 à l’Immeuble Intelligent une séance de travail avec les membres du Gouvernement en charge de l’intérieur et Sécurité, et Affaires Coutumières, de la Décentralisation, de la Communication et Médias, de la Défense Nationale et Anciens Combattants, des Droits Humains, de la Justice et Garde des Sceaux. Le Secrétaire Général du Gouvernement, le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, ainsi que les responsables des services de sécurité, et de la police nationale ont été également conviés à cette séance de travail.

D’après le patron de la territoriale Gilbert Kankonde, deux points ont figuré à l’ordre du jour à savoir l’évaluation des marches organisées par des partis politiques de la plateforme Lamuka, autres organisations de la Société Civile et les manifestations publiques projetées ce mardi 14 juillet par le Front Commun du Congo (FCC).



À cette occasion, le gouvernement a condamné la violation d’état d’urgence proclamé par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi et la volonté délibérée des organisateurs des marches à exposer la population à la contamination au Coronavirus. Les participants à cette réunion ont réaffirmé la décision de voir les auteurs de pareils actes être interpellés et traduits en justice.

Ces autorités ont pris acte de l’annulation des manifestations dans certaines provinces le lundi 13 juillet et de même de ceux qui se sont abstenus.

Par ailleurs, Gilbert Kankonde, a au nom du gouvernement adressé des félicitations à l’endroit de la Police nationale congolaise (PNC) qui, au-delà de tout, a fait preuve de professionnalisme sur terrain en maintenant l’ordre public et en assurant la protection des personnes et de leurs biens.





Au regard de la situation actuelle, les autorités politiques en appellent à une réunion interinstitutionnelle au sommet afin de scruter toutes les questions d’intérêt général qui divisent et de trouver des solutions susceptibles d’apaiser les tensions observées et de consolider la cohésion nationale autour d’un idéal commun.

En sa qualité de garant de la nation, estiment plusieurs analystes, Félix Antoine Tshisekedi doit passer à l’action en convoquant urgemment convoquer cette réunion interinstitutionelle.

Clément Muamba
Congo Politis
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top