0



 

S’exprimant devant la presse ce mercredi à Kinshasa, le libre penseur Hubert Kabasu Babu est revenu sur la crise qui mine l’exécutif.

“Les politologues captent et déplorent la zaïrianisation du gouvernement, 40 ans après le MPR parti – État, dans l’élan d’un présidentialisme sultanesque comme à l’époque du conseil exécutif sous le Marechal Mobutu”, indique l’ancien gouverneur du Kasaï- Central.

Selon lui, “cet indécent phénomène de régénérescence politique est dû à l’incompréhensible retour des anciens apparatchiks mobutistes anti – démocratiques dans leurs ADN, souffrant d’obsolescence politologique, à elle a cour du roi”, ajoute Hubert Kabasu Babu.

Ces derniers precheraient selon lui, au nouveau président, le pouvoir absolu ansi que la non – tenue des élections en 2023

“Non, nous accepterons pas la zaïrianisation de la RDC”, s’insurge -t-il.

Le fondateur du mouvement AGORA qui ajoute que le gouvernement de la République est une institution autonome dit ne pas comprendre que le conseil des ministres soit devenu ” un rituel sermoneur que subissent les ministres dans la résignation torturant.

A l’en croire, “le président s’est attribué la prérogative unilatérale de décider de qui peut participer à cette instance et cela sans aucune procédure comme on l’a tristement observé dans le calvaire humiliant du VPM Tunda”.

Pour sauver ce qui peut l’être, M. Kabasu Babu demande au parlement de prendre urgemment conscience de sa vitale fonction motrice dans un régime semi – présidentiel qui demeure fondamentalement parlementaire”.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top