Liens commerciaux

0



Le parti présidentiel, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), enterre ce mercredi ses "martyrs", décédés lors de la marche du 09 juillet dernier dans plusieurs provinces du pays pour s'opposer à l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). 

La cérémonie d'hommage a débuté mercredi à la permanence du parti en présence du président a.i Jean-Marc Kabund. 

Sur place, le secrétaire général du parti Augustin Kabuya, la députée nationale Patricia Nseya, les familles des victimes et plusieurs centaines des militants de l'UDPS sont également  présents. 
 
Deux dépouilles retirées de la morgue de Bondeko ont été exposées au niveau du siège du parti à Limete pour un dernier hommage.

Le 11 juillet dernier, l'UDPS avait dressé un bilan de 6 personnes décédées dont 3 à Kinshasa, 2 à Lubumbashi et 1 à Goma, lors de la marche anti-Malonda. Du côté de la police, le bilan faisait état de 2 manifestants morts à Kinshasa et à Lubumbashi.

Ange Makadi Ngoy

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top