Liens commerciaux

0




 Le Directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, condamné pour détournement et corruption et qui a fait appel, est interné cette nuit à l’hôpital privé « le Centre Nganda », dans l’ouest de Kinshasa, après avoir fait un malaise depuis la prison centrale de Makala, où il est détenu depuis le 8 avril 2020.

Vital Kamerhe va passer nuit sous observation dans un centre hospitalier, rapportent des sources concordantes. « Il a été urgemment transféré au centre Nganda après avoir fait un malaise en fin de journée », rapporte un de ses proches. Son assistant personnel, Michel Moto, a confirmé l’information. « Il se sentait mal durant la journée et la situation s’est dégradée en début de soirée. Nous sommes en train de suivre son état« , explique-t-il.

Les avocats de Vital Kamerhe, qui a été condamné en première instance à l’issue d’un procès autour du programme de 100 jours du président Tshisekedi, avaient demandé une libération provisoire, annonçant que leur client était « extrêmement souffrant ». Mais la demande a été rejetée.


Aucun détails n’a fuité officiel l’état de santé de Vital Kamerhe. Mais une source médicale a confié ce soir à POLITICO.CD que « Vital Kamerhe est placé sous observation. Son état est sérieux, mais stable ».


Nul ne sait de quoi souffre le président de l’UNC. Son parti annonce déjà une nouvelle marche le 28 août pour réclamer une fois de plus sa libération. Vital Kamerhe et ses avocats ont attaqué sa condamnation en appel. Le procès, qui devrait débuter depuis le début du mois, se heurte à des problèmes de procédure.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top