0






 Les pères des églises de réveil ont jeté leur dévolu sur le pasteur Godé Mpoy Kadima pour diriger le Haut conseil des églises de réveil, charismatiques et autres (H.C.E.R.C.A), seule interface entre l’Etat et les églises de Réveil selon l’arrêté du ministre de la justice de 2013.

L'Assemblée élective, qui a vu la cooptation du pasteur Godé Mpoyi, a eu lieu mercredi 2 septembre 2020, à Kinshasa. 

Le responsable de l'Église "Image de l'Éternel", dans une interview jeudi à 7SUR7.CD a dit que les pères de l’église lui ont confié 3 missions principales :

1. Fédérer toutes les factions,
2. Faire respecter les églises et les pasteurs,
3. Travailler sur l’éthique.

Sa méthode, affirme-t-il, sera le management participatif afin de réconcilier tout le monde et de ramener la sérénité et la concorde au sein des églises de réveil.

Il prend les commandes de cette plate-forme au moment où il y a des querelles au sein de la communauté dite "Église de réveil".

Des querelles portées sur la place publique qui découlent de la désignation de Ronsard Malonda à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) par des confessions religieuses. 

Sony Kafuta, président des églises de réveil du Congo (ERC), a été désavoué par une frange des membres, dont notamment son prédécesseur Albert Kankienza. 

Le Haut conseil des églises de réveil, charismatiques et autres était dirigé auparavant notamment par le pasteur Ngalasi de l’Eglise La louange, l’Evêque Pascal Mukuna de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) et Jean-Oscar Kiziamina Kibila, pasteur de l'église "La puissance au nom de Jésus-Christ."

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top