0


   Les réunions se multiplient de plus en plus au Front commun pour le Congo (FCC) suite à la crise au sein de la coalition au pouvoir. Ce lundi, c’est Joseph Kabila qui reçoit les présidents des regroupements membres du FCC. La rencontre est prévue dans la ferme privée de l’ancien Chef de l’Etat à Kingakati.

C’est la plus grande réunion après le discours du Président Félix Tshisekedi à la nation au cours duquel il a annoncé des consultations des couches sociopolitiques en vue de former « l’union sacrée ». D'autres réunions ont précédemment eu lieu autour de Jeanine Mabunda et de Néhémie Mwilanya.

Le FCC indiquait qu’il attend recueillir les « détails » avant de se prononcer au sujet des annonces faites par Félix Tshisekedi.

La coalition au pouvoir connaît une crise depuis plusieurs mois. Mais ce qui l’a aggravé c’est l’ordonnance présidentielle du 17 juillet nommant trois juges constitutionnels. Ces derniers ont prêté serment mercredi dernier au cours d’une cérémonie à l’Assemblée nationale en l’absence des présidents de deux chambres du parlement, du premier ministre ainsi que des députés et sénateurs FCC. 

Le FCC avait dit qu’il ne reconnaît pas ces juges et ne se sentira lié par aucun acte qu’ils poseront. Les pro Kabila ont multiplié ces derniers jours des réunions pour afficher leur unité en faisant bloc contre ces ordonnances.  Du côté de Félix Tshisekedi, des voix se lèvent pour demander la démission du premier ministre. D’autres vont plus loin et ne jurent que par la dissolution de la chambre basse du parlement. Du côté de communauté diplomatique en poste à Kinshasa, le ton est à l’apaisement. Félix Tshisekedi et Sylvestre Ilunga Ilunkamba ont chacun reçu de son côté des ambassadeurs qui pour la plupart ont appelé au calme et à un consensus.

actualite.cd

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top