Liens commerciaux

0





 "Je préfère attendre que l’enquête policière soit terminée pour parler" de l'incendie qui s'est déclaré à la Cité du fleuve, principalement à la résidence du ministre de l'Urbanisme et Habitat, affirme son gestionnaire. 


Alors que certains médias rapportent que cet incendie était causé par "des coupures volontaires d'électricité de la part du gestionnaire de la Cité du fleuve", Robert Choudury (Photo) rejette toutes ces allégations et explique que "la SNEL a subi entre 5 et 10 coupures le jour de l"incendie. A chaque fois qu’il y a coupure, notre groupe électrogène prend le relais de façon automatique. Il n’y a pas eu de coupures volontaire".


Comme partout où ailleurs, Robert Choudury reconnaît que "malgré une forte collaboration entre la Cité du Fleuve et la SNEL depuis des années, la fourniture n’est pas toujours stable, surtout en cette période et nous en avions été informés".


Il révèle que "le courant électrique est distribué par nos infrastructures en système prépayé géré à partir de l'Afrique du Sud par voie informatique. La fourniture vient de la SNEL et par des groupes que nous avons installés. Depuis des années, nous demandons à la SNEL de reprendre la distribution et la facturation directe à chaque appartement sans obtenir" gain de cause. 


Contrairement à ce qui se raconte "c’est notre camion (anti-incendie) qui est arrivé en premier sur le lieu (pour éteindre les feux) Bien plus tard, les camions pompiers sont arrivés, mais sans suffisamment d'eau et c'est notre camion citerne qui l'avait ravitaillé".


Projet foncier et immobilier, la Cité du fleuve est située, comme son nom l'indique, au large du fleuve Congo, au quartier Kingabwa dans la commune de Limete. 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top