Liens commerciaux

0



 

 L'installation de Minembwe en commune rurale en territoire de Fizi au Sud-Kivu fait l'objet d'une controverse dans l'arène socio-politique congolaise.

Le député national Muhindo Nzangi a, dans une correspondance datée du 2 octobre 2020, interpellé le ministre de la décentralisation et réforme institutionnelle "pour qu'il fournisse des explications à son acte qui frise un conflit d'intérêt".

L'élu du Nord-Kivu reproche à Azarias Ruberwa d'avoir profité de son autorité pour imposer l'installation de manière unilatérale de Minembwe en commune rurale.  

"Profitant de son autorité, le ministre d'État, ministre de la décentralisation et réformes institutionnelles, impose l'installation singulière de la commune rurale de Minembwe, tambour battant, y associant une forte délégation  politique, militaire et diplomatique, acte de haute portée politique et symbolique qui risque d'envenimer les relations entre les Congolais dans la région d'une part, et raviver les suspicions d'un déclenchement  du processus de balkanisation d'une partie du pays d'autre part", peut-on lire dans sa lettre adressée au ministre d'Etat, Azarias Ruberwa.

À en croire M. Nzangi, cette installation de la commune rurale de Minembwe plante notamment un décor d'une aggravation programmée de la méfiance entre les Congolais de la région. 

C'est le 28 septembre dernier que le ministre provincial de l'intérieur du Sud-Kivu, sur instruction du ministre de la décentralisation et réforme institutionnelle, a installé le bourgmestre de la commune rurale de Minembwe en territoire de Fizi. 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top