0

 




Dans un point de presse animé ce samedi 24 octobre à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), a salué le discours à la nation du président de la république, Félix Tshisekedi prononcé dans la soirée du vendredi 23 octobre dernier.

Pour lui, le FCC a trop fait couler le sang des congolais et maintenant c'est terminé pour lui.

"Je répète, ceux qui font la guerre à Bunia, à Goma, à Bukavu, c'est le FCC. Je répète encore, ceux qui tuent les gens à Lubumbashi, c'est le FCC. Félix Tshisekedi est un don de Dieu. Il y a trop de sang qui a coulé. Maintenant que Dieu a exaucé nos prières, nos pleures, nos cris. Les violeurs de la constitution sont les FCC parce qu'ils ont fait 18 ans au lieu de 10 ans. Si on constate que vous ne voulez pas collaborer, le match est terminé pour vous", a-t-il déclaré.

Celui que ses partisans appelle "Baba wa Katanga" a demandé aux politiciens du Front Commun pour le Congo de démissionner et de quitter le parlement. Il a par la même occasion appelé ceux qui avaient combattu avec le président Félix Tshisekedi à l'opposition de le rejoindre afin qu'ils travaillent ensemble pour le développement de la République Démocratique du Congo.

"Le souhait de l'UNAFEC est de voir les présidents de deux chambres du parlement et le premier ministre  démissionner. Je lance un appel à tous les combattants de l'opposition ancienne, à tous ceux qui ont souffert dans leurs chaires, dans leurs âmes, à tous ceux qui ont perdu les leurs, parents comme enfants ; il est temps de faire honneur à Dieu et entourer Félix Tshisekedi. Nous allons gagner tous afin de barrer la route au FCC", a-t-il conclu.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top