0


Condamné à 3 ans de servitude pénale par le Tribunal de grande instance de la Gombe, siégeant en procédure de flagrance, Barnabé Milinganyo Wimana, compte faire appel dès ce lundi 30 novembre.

Le président national du Rassemblement des leaders congolais l’a fait savoir par l’entremise de son conseil d’avocats, qui qualifie le jugement de leur client de “mal jugé”

“Notre client ne peux pas être condamné sur base d’une hypothèse de flou contenu dans ces propos. Nous allons interjeter appel dès ce lundi” a dit Maitre Willy Ngashishi.

Barnabé Milinganyo Wimana, avait été arrêté par les agents de l’agence nationale des renseignements(ANR), et déféré devant le TGI/ Gombe. On lui réproche d’avoir ” tenu des propos menaçant la vie du Chef de l’Etat” au cour d’un débat politique télévisé sur la suite à donner aux consultations bouclées le mercredi dernier par le Chef de l’Etat.

Ce dernier écope de 3 ans de servitude pénale, 2 millions des Francs Congolais et 10.000 dollars de dommages-intérêts.


Par Gilbert Ngonga
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top