0


L’abbé Donatien Nshole condamne des injures proférées contre les évêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et de l’ECC après leur mission de bons offices chez Joseph Kabila et Martin Fayulu.

La porte parole adjointe du chef de l’État avait qualifié cette démarche d’une «entorse» pendant les consultations présidentielles.


Le secrétaire général de cette structure de l’église catholique l’a dénoncé ce vendredi 27 novembre 2020, avant de dire sa désapprobation : « Entre nous et cette dame qui est impoli ? Nous étions surpris d’entendre la porte parole adjointe du chef de l’État engagée toute une institution en nous insultant avec l’ECC. Bientôt nous allons répliquer ».


Tina Salama, porte-parole adjointe du Président Félix Tshisekedi, avait qualifié de personnelle la démarche entreprise par la Cenco de rencontrer des personnalités politiques dont Joseph Kabila et Martin Fayulu.

Selon elle, « la politesse voudrait que quand le Chef de l’Etat lance des consultations nationales, inclusives où il invite tout le monde […] il serait sage de le laisser finir avant de faire une démarche parallèle ».

Mediacongo.net

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top