0


Une résolution importante a été prise par les dirigeants Africains juste après le retour en cascade de Félix tshisekedi dans son pays la RDC.


N’ayant pas pu assister jusqu’à la fin de la réunion, le président congolais est rentré dans son pays très en colère après avoir été sermonné par ses pairs Africains à Gaborone au Botswana.

Après n’avoir pas pu prouver l’implication du fcc dans le blocage de la vie politique du pays, felix tshisekedi s’est mis à dos les dirigeants de l’Union africaine qui menacent désormais de déployer une mission de maintient de la paix et de la stabilisation du pays si la crise politique persiste, une décision qui a été prise en l’absence du Chef de l’État congolais et sans même demander son avis.

Désormais la SADC impose au président congolais de trouver rapidement un terrain d’entente avec son prédécesseur avant de perdre complètement le contrôle de la situation.

Par ailleurs la candidature de Félix tshisekedi à la présidence de l’Union africaine est à nouveau examiné, certains dirigeants Africains proposent MOUSSA FAKI le politicien Malien à la place de Félix tshisekedi qui pour certains, ne semble pas avoir la maturité politique.

Par Christelle Kahij

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top