0


Le Secrétaire rapporteur de la conférence des Présidents du Front Commun pour le Congo (FCC) Constant Mutamba Tungunga a déclaré le jeudi 26 novembre dernier, que l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) voulait à tout pris, humilier le FCC en l’envoyant l’invitation pour participer aux consultations nationales.

Cet acteur politique l’a fait savoir au cours de l’émission Face à Face, diffusée sur les Ondes de Top Congo FM. A l’en croire, sa famille politique « n’a pas du tout apprécié les sorties médiatiques ratées de Peter Kazadi, l’un des membres organisateurs de ces consultations ».

» L’objectif de l’UDPS aujourd’hui c’est de nous humilier et de nous insulter. Même les invitations qui nous ont été adressés, mais dans quelle forme ? Vous imaginez qu’eux délivrent leurs invitations le 24 et un haut cadre se met déjà à en parler sur les réseaux sociaux. Quel était l’objectif poursuivi lorsque Péter Kazadi tweete avec autant de dénigrement envers le partenaire que nous sommes ? », a dit C. Mutamba.

Cependant, le Président de la Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo (NOGEC) a insinué que l’UDPS qui s’est invité comme co-organisateur de ces consultations nationales connaît les tenants et les aboutissants de ces dernières ». Il rappelle qu’en signant l’accord de la coalition FCC-CACH, « le parti présidentiel n’avait pas associé la population, d’où s’il veut se retirer aujourd’hui il doit s’assumer clairement ».

» En tout cas ces consultations ne sont pas pour le bien-être du peuple congolais. Lorsque nous signions notre accord de coalition, l’UDPS n’avait pas consulté le peuple Congolais. Donc si aujourd’hui il veut se retirer de la coalition du gouvernement, il doit s’assumer clairement sans vouloir associer le tiers dans cet accord et sans vouloir diaboliser le partenaire », a-t-il conclu.

Dostin Eugène Luange
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top