0





Justin Bitakwira, reçu en tant que personnalité politique mardi 10 novembre 2020 par le président Félix Tshisekedi dans le cadre des consultations politiques, a promis de s’ »impliquer dans le retour de la paix ».

« J’ai parlé de la paix avec le président de la Republique et je dois m’impliquer dans le retour de la paix. Ces consultations ressemblent au feu du coin du village autour duquel chaque soir on essaie de réfléchir sur l’avenir du village. Partout où on parlera du Congo, je serai là », a indiqué, à la presse, Bitakwira qui était accompagné d’une dizaine de membres de son parti.

L’ancien ministre du Développement rural a reconnu que la Republique démocratique du Congo connaît un malaise.

 » Les Congolais n’ont pas besoin d’un troisième oeil pour constater qu’il y a un malaise », a-t-il dit.

Justin Bitakwira pense que « seul un consensus politique », qui passerait par un rectificatif de la coalition, peut aider le pays à ‘aller de l’avant.

Sur l’avenir de la coalition au pouvoir, Justin Bitakwira est resté dubitatif, avant de lâcher que la coalition doit s’adapter au contexte du moment.

« Nous devons éviter l’extrémisme autour du président de la République qui a dit lui-même qu’il y a un malaise et non une crise. Et ce pays ne peut évoluer qu’autour du consensus. Une solution sera trouvée à l’issue de ces consultations à l’avantage des Congolais », a affirmé Justin Bitakwira.


Et d’ajouter:

« Je crois qu’il pourrait avoir un rectificatif, s’adapter au contexte du moment mais éviter les couteaux et chercher des aiguilles », a-t-il conclu.



LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top