0

Le sénateur Valentin Mokonda Bonza a été reçu ce lundi 9 novembre par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, dans le cadre des consultations qu’il a initiées suite à la crise qui sévit au sein de la coalition au pouvoir.

L’ancien directeur de cabinet du feu Mobutu, a proposé à Tshisekedi de « rompre avec l’ancien système ».


« J’ai dit au président ce qu’il faut faire. Il faut rompre avec l’ancien système, il faut rompre avec le système prédateur, il faut rompre avec un système de corruption, il faut rompre avec un système qui veut prendre le peuple congolais en otage. Malheureusement, un accord privé ne peut pas prendre en otage un peuple, et moi je pense que c’est l’accord qui est à la base de tout ce blocage que nous connaissons (…) Il faut rompre avec l’ancien système. Il y a un président qui est là, il doit prendre ses responsabilités pour que l’ancien système disparaisse une fois pour toute » », a dit à la presse le sénateur Valentin Mokonda Bonza.


Ce lundi, le chef de l’État a aussi reçu le Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege qui a proposé qu’il y ait une rupture avec le passé, la lutte contre la corruption et la justice pour tous les crimes commis au pays. En ce qui concerne la coalition, cette dernière ne doit pas être une espèce d’oasis pour les auteurs des crimes », a renchéri Denis Mukwege.

Les évêques de la CENCO ont été reçus aussi par le Chef de l’Etat. A leurs côtés, le Cardinal Fridolin Ambongo qui a affirmé « qu’il faut que les choses changent après ces consultations » car « le peuple attend beaucoup ».

Actualite.cd

 


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top