0


Le sénateur Chikez Diemu est revenu sur les consultations initiées par le président Felix Tshisekedi. Intervenant sur les ondes de la radio Topcongo,

L’ex-secrétaire générale du parti Pprd indique que chef de l’État risque de fouler au pied les recommandations issues de ses consultations. Il motive ses opinions du fait que le président Felix Tshisekedi “viole les accords”.

Aux allures de la politique actuelle, prévient le sénateur Chikez Diemu, l’union pour la démocratie et les progrès social (UDPS), dont Félix Tshisekedi est l’autorité morale, sera morte en 2023, année des prochaines élections en République Démocratique du Congo (RDC).


“L’UDPS n’a pas le monopole du peuple. Ils ont l’égoïsme dans leur ADN. Pas sûr que le président va appliquer les recommandations des consultations parce qu’il a toujours violé les accords. Je vous en défi, à cette allure d’ici 2023, l’UDPS sera morte”, a déclaré ce commun pour le Congo (FCC).

Election-net.com
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top