0




 Seul le dialogue entre le Président de la République Felix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila peut sortir du pays de la crise politique en Cours, estime le regroupement politique Le Centre de Germain Kambinga. Dans une déclaration faite samedi 21 novembre, à Isiro, dans le Haut Uélé, Crispin Tshoka, président fédéral de ce regroupement politique appelle les organisations de la société civile à soutenir ce dialogue.


« Nul n’est sans ignorer qu’on ne peut rien faire tant qu’il n’y a pas la paix. Cette paix constitue le véritable socle du développement durable d’une nation. Le pays traverse des moments difficiles de son histoire », a affirmé Crispin Tshoka.


Le Centre appelle tous ses partisans et les autres partis politiques et des organisations de la société civile à soutenir le dialogue entre les deux parties « pour une paix durable, la cohésion nationale pour préserver l’intérêt de la population. »


La tension est perceptible au sein de la coalition depuis plusieurs jours. La coalition Cap pour le changement (CACH) de Félix Tshisekedi estime que ses partenaires du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila bloque les initiatives et actions du Président de la République.


Ce que réfute le FCC. Depuis, une crise s’est installé au sein de la coalition. Face à cette situation, le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a initié les consultations avec les leaders de plusieurs couches sociales et politiques, en vue de former « l’union sacrée ».

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top