0

 Le collectif » 18 ans ça suffit » promet aussi de saisir le Parlement pour lui demander de revoir la loi portant statut de l’ancien Chef de l’Etat critiquée d’avoir donné trop d’avantages à l’ancien chef de l’Etat

Le collectif » 18 ans ça suffit » rappelle au sénateur à vie, Joseph Kabila Kabange, le devoir réserves dû à son statut. Dans un mémorandum lui adressé et lu le samedi 21 novembre devant la presse, cette initiative de la jeunesse du Mouvement pour le Renouveau, parti politique du député national honoraire Clément Kanku, a également interpelé les partisans de l’ancien président de la République pour leurs faire comprendre que dans ce pays, il n’y a pas deux chefs de l’État. «


La loi portant statut des anciens chefs de l’Etat soumet le sénateur à vie au devoir de réserve. Il continue à croire qu’il est toujours Président de la République. Ce qui fait que même ses partisans continuent à croire qu’il y a un Président qui gouverne et un autre, qui règne « , a estimé cette structure.
Non au torpillage des actions du Président 


Selon Hugo Katawa, le coordonnateur de cette organisation, leur démarche n’est pas seulement un rappel à l’ordre, mais cherche aussi à mettre un terme au torpillage des actions que mène Félix -Antoine Tshisekedi Tshilombo. » Ses partisans [de Joseph Kabila] continuent à lui obéir et torpillent les actions du Président Tshisekedi.




Il n’y a personne qui ne soit au-dessus de la loi « , a expliqué l’intervenant. Katawa a promis de saisir le Parlement pour lui demander de revoir la loi portant statut de l’ancien Chef de l’Etat » qui a été taillé sur mesure, en octroyant autant davantage au sénateur à vie, Joseph Kabila, alors qu’il est déjà extrêmement riche. «

Par YHR
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top