0






Le Projet de loi de reddition de comptes exercice 2019 a été déclaré recevable. Il a été envoyé à l’Ecofin. Pendant le débat général, Sele Yalaghuli, ministre des finances, a regroupé en 17 points toutes les questions soulevées par l'ensemble des députés. Certains parmi les élus ont eu des mots très durs à l’égard de la présidence de la République. 

« Les chiffres qui sont présentés ne sont pas fiables. Ils ne reflètent aucune réalité. Ils ne sont pas fiables. La paie banalisée par exemple, elle représente 80% de dépenses publiques, mais vous n’avez aucun extrait de livre de caisse des comptables publics qui peut prouver que réellement l’argent que sort le comptable public arrive à destination », a déclaré le député Jean-Pierre Pasi Zapamba. 

Il parle des détournements.

« Prenez l’exemple des frais de fonctionnement, particulièrement les institutions publiques.  A la présidence de la République, il a été prévu qu’on débourse 57 milliards FC. Mais on engage 203 millards FC. On liquide, on ordonnance et on paiement on se trouve avec 329 milliards. La loi en ce moment-là perd tout son sens (…). A quoi sert le budget? Nous devons changer. Ces dépassements constituent le détournement. On a détourner l’argent des autres rubriques budgétaires, au profit d’une seule institution. 

La commission Ecofin à 7 jours pour renvoyer le texte à la plénière.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top