0


Reçues le mardi 3 novembre 2020 par le chef de l'État, dans le cadre des consultations nationales, les organisations de la société civile n’y sont pas allées par quatre chemins. Elles lui ont fait savoir qu'aujourd'hui "la dissolution du parlement est inéluctable" .

Par ailleurs, ces organisations ont estimé que l’initiative des consultations est une très bonne idée tout en soulignant que l'Union sacrée se base sur un certain nombre des valeurs.

« Etant donné que chaque congolais, au regard de la prescription de l’article 5 de la constitution, devrait participer à la gestion du pays. Que cette Union sacrée, se démarque , de ce que nous avons connu dans le passé, par un certain nombre de valeurs. Lorsque nous nous serons accordés sur ces valeurs, nous allons mettre en place des principes directeurs, qui vont faire en sorte que l’Union sacrée ne soit pas l’affaire d’un seul individu mais plutôt l’affaire de tous », a déclaré Christopher Ngoy, chef de la délégation.


Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS 
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top