0

 Le Front commun pour le Congo (FCC) se dit favorable aux élections anticipées mais à tous les niveaux, si le président de la République n’est plus disposé à continuer avec la coalition FCC-CACH et s’il estime que les élections de 2018 étaient entachées d’irrégularités graves. 

 Le député national Félix Kabange Numbi, membre du bureau politique FCC, revient sur la position du FCC par rapport aux consultations initiées par le chef de l’Etat. 

 Dans cet entretien avec Michel Kifinda Ngoy, Felix Kabange Numbi, déclare : « Le Front commun pour le Congo, qui a la majorité parlementaire, n’a pas été contacté par la Président de la République pour une quelconque négociation ou un quelconque entretien. Nous considérons qu’il est en train de se préparer une union sacrée de la nation contre le FCC. Et nous ne pouvons pas cautionner une telle division au sommet de l’Etat et, deuxièmement, nous devons vraiment rester dans le respect des textes et des engagements que nous prenons. »

 Radiookapi.net
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top