0





Après l’annulation du procès -verbal de son installation comme bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, Gadi Mukiza a accordé, le mercredi 11 novembre 2020, un entretien à Digital Congo, dans lequel il a rappelé que Minembwe a été érigé en commune rurale, dans le cadre de la décentralisation, pour rapprocher le gouvernant des administrés et favoriser ainsi son essor, dans l’intérêt de la population.


En outre, a-t-il fait savoir, la politique de la décentralisation a fait qu’il y ait aujourd'hui érection des communes rurales partout dans le pays, dans l’intérêt de la nation et non d’une communauté particulière. 


A cet effet, Gadi Mukiza a insisté sur le fait que Minembwe se trouve en RDC et pas dans un autre pays. Il a ainsi exprimé son étonnement face à l’organisation de marches de protestation par quelques habitants de Minembwe et a dénoncé l’existence de politiciens qui s’emploient à semer la haine et la division afin de mieux régner. Et pour parvenir à leur fin, a fait savoir Gadi Mukiza, ces politiciens utilisent une vieille marchandise, une recette périmée : "les Banyamulenge sont des Rwandais".


Pour Gadi Mukiza, le seul problème de Minembwe est l’insécurité qui dure depuis trois ans, à cause des groupes armés.


Néanmoins, Gadi Mukiza s’est dit calme, serein et dans l’attente d’une descente sur terrain de la commission mise en place par le président de la République, dans le but de tirer définitivement au clair « l’affaire Minembwe ».


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top