0

Alors qu’on s’y attendait le moins , Félix Tshisekedi a pu former en janvier 2019 la coalition au pouvoir avec Joseph Kabila, détenteur de la majorité parlementaire.


Près de deux ans durant , la coalition au pouvoir se révèle “incapable” de résoudre les multiples problèmes auxquels est confronté le pays suite à la crise inter-Institutionnelle qui déchire actuellement le pays.

Sans être alarmistes, d’aucuns nourrissent encore de l’espoir vis-à-vis de ce mandat en pleine crise, tel un navire qui tangue. C’est le cas du mouvement citoyen ” Lutte pour le Changement”, LUCHA qui souhaite voir Félix Tshisekedi accomplir des réalisations et réformes importantes dans le système politico-electoral.

Aux yeux de la Lucha, cela serait perçu comme le meilleur héritage qu’il aura légué à la Nation.

” Qu’il laisse à la fin de son premier quinquennat un système électoral et politique juste, crédible et transparent. Ceci rendrait réellement le pouvoir au Peuple. Pourvu qu’il œuvre pour cela.”

Suite à ” l’incompétence manifeste” de la coalition FCC- CACH à diriger le pays, Félix Tshisekedi a initié depuis le lundi 2 novembre des consultations avec les forces politiques et sociales les plus représentatives en vue de la création d’une Union Sacrée de la Nation. Chose qui réussirait à rencontrer les attentes des groupes sociopolitiques et mouvements citoyens qui appellent, de leurs vœux, à la refondation de la vie de la République.


Par ATIBU Gédéon
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top