0


Le commissaire provincial de la police nationale congolaise/Kwilu, Kanold Kamana menace les bandits qui sèment l’insécurité parmi les populations de sa juridiction. « Nous allons poursuivre les kulunas jusqu’à leur dernier retranchement », a-t-il dit à son retour retour à Bandundu.

Au sujet du phénomène « Kuluna » qui prend des proportions plus inquiétantes dans la province du Kwilu, le nº1 de la PNC/Kwilu a annoncé qu’ils ne vont pas se lasser de poursuivre ces hors la loi. « Nous ne pouvons que combattre cela, nous n’allons pas relâcher. Ceux qui ont fait mon intérim pendant ce temps l’ont fait, et nous, nous allons poursuivre, d’ailleurs nous allons poursuivre ces kulunas jusqu’à leur dernier retranchement », a-t-il ajouté.

Kanold Kamana a regagné le samedi 7 novembre la ville de Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu. Après 13 mois d’absence pour raison d’études au Collège des hautes études de stratégie et de défense (CHESD) à Kinshasa. « On ne peut pas évoluer sans formation, les hautes autorités du pays ont mieux fait pour que cette école de haut niveau puisse exister, car les cadres que nous sommes devons à chaque fois parfaire nos connaissance », a-t-il déclaré.

Des honneurs militaires ont été réservés au commissaire provincial de la PNC/Kwilu à son atterrissage à l’aéroport national de Bandundu.

Patrick Matanga, à Bandundu

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top