0

 





Le Front Commun pour le Congo (FCC) reste intransigeant quant au respect de la constitution, des lois de la République mais aussi des engagements souscrits dans le cadre de l'accord de la coalition au pouvoir. 

C'est-ce qu'a déclaré Néhémie Mwilanya, coordonateur de cette plateforme politique chère à l'ancien président de la République Joseph Kabila, au cours de l'ouverture de leur retraite politique Safari Beach situé à N'sele, une des communes de Kinshasa. 

"Il (FCC) a ainsi interpellé à plusieurs reprises le gouvernement au sujet de l'amélioration de la sécurité nationale et celle des conditions socio-économiques des populations congolaises. C'est avec la même énergie que le FCC reste intransigeant quant au respect de la constitution, des lois de la République ainsi que des engagements souscrits dans le cadre de l'accord de la coalition comme gage de stabilité et de pérennité pour la démocratie congolaise qui enregistre un tournant décisif le 24 janvier 2019, lors de la passation pacifique et civilisée du pouvoir", a-t-il dit dans son discours.

De ce fait, le FCC condamne les manœuvres politiciennes visant à anéantir les efforts de la stabilité et la pérennité de la démocratie. 

"Dans cette perspective, le FCC condamne toute manœuvre politicienne et partisane visant à anéantir les bénéfices de celles-ci et à détourner l'attention du peuple au regard du seul combat qui vaille ; celui de l'amélioration de son vécu quotidien", a souligné Néhémie Mwilanya.

Il sied de signaler que la retraite politique du FCC se tiendra durant trois jours soit du 6 au 8 novembre prochain. Il sera question notamment d'évaluer les recommandations de la première retraite politique tenue à Mbuela Lodge, dans le Kongo Central, mais aussi la situation politique du pays. 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top