0





Plusieurs tonnes de bois rouges exploités "illégalement", quittent le secteur de Maringa dans le territoire de Kasongo, au sud du Maniema pour le Rwanda en passant par le Sud-Kivu.

Alerte lancée le lundi 09 novembre 2020 par Iyalu Osenge, chef dudit secteur.

À en croire ce chef coutumier, l'exploitation intensive du bois rouge dans son secteur ne profite pas à la communauté locale dans la mesure où les exploitants ne payent pas la taxe dûe à son entité, en dépit d'innombrables rapports envoyés à sa hiérarchie quant à ce.

"Ces bois quittent mon secteur vers le Sud-Kivu et vont jusqu'au Rwanda ! Ces gens là sont incontrôlés, ils ne payent pas de taxe du secteur. Quand on cherche à mettre la main dessus, parfois la province fait pression sur nous, c'est vraiment un manque à gagner pour le secteur", a-t-il déploré.

Il renseigne que cette pratique crée déjà des conflits entre la communauté locale et les exploitants de ces bois rouges.

Il sied de noter qu'il y a quelques jours, plusieurs ONG environnementalistes ont dénoncé la "pression humaine" exercée sur les forêts du Maniema. En effet, ces structures "vertes" ont regretté le fait que le déboisement n'est pas accompagné du reboisement.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top