0









 Moïse Katumbi "a pris langue avec ses pairs (leaders) de Lamuka pour les informer de l'invitation reçue" de Félix Tshisekedi en vue de participer aux consultations nationales, révèle son porte-parole.

Invité du Magazine FACE-À-FACE sur TOP CONGO, Francis Kalombo (Photo) rappelle que "Moïse Moïse Katumbi a reçu une invitation personnelle, individuelle et il l'a acceptée".

De toute façon, renchérit-il, "Moïse Katumbi a toujours souligné qu'à chaque fois qu'on l'appellera pour parler de la RDC et des Congolais, il ne dira jamais non. Il a toujours dit qu'il ne viendra jamais le soir, mais la journée parce qu'il ne veut pas faire les choses sous table".


Lamuka, solidarité cassée?

Répondant aux proches de Martin Fayulu qui accuse de "haute trahison" son leader du fait de l'acceptation de l'invitation présidentielle, Francis Kalombo fait observer que "la première personne à faire la demande (de dialogue pour résoudre la crise) c'était" Martin Fayulu.

"Si aujourd'hui, on reconnaît qu'il y a une crise et qu'on demande de se retrouver pour faire ce que Martin Fayulu avait demandé (se parler pour résoudre la crise),  je ne vois pas pourquoi ça devrait être une mauvaise chose. Autant il a demandé, autant c'est accepter maintenant", pointe-t-il.

"Si par contre, à titre individuel, ses partisans lui demandent de ne pas y aller, et qu'il accepte, c'est son point de vue", lâche Francis Kalombo qui fait, du reste, remarquer que  "Lamuka (plateforme électorale reconvertie depuis en plateforme politique) ne fonctionne pas comme un parti politique".

Il fait savoir que "chacun de 4  leaders qui forment le présidium est à la tête d'un parti politique et d'un regroupement politique. Chacun a une impulsion venant de sa base".


Ne pas négocier des postes 

Moïse Katumbi "ne vient pas pour négocier des postes, mais parce que le pays est en danger. Le Congo est en danger. Il y a une crise", insiste-t-il.

"S'il faut stopper cette hémorragie, il serait souhaitable que les Congolais se retrouvent pour faire en sorte que les choses avancent. Moïse Katumbi apporte l'expertise, l'expérience et la connaissance qu'il a de manière à ce que le Congo puisse sortir de la crise, du blocage".

Moïse Katumbi rentre à Kinshasa ce vendredi et sera reçu par le président de la République ce samedi.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top