0





Le secrétaire exécutif provincial adjoint du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Rémi Segihobe Bahati vient de démissionner de son poste et de ce parti.  

Selon sa correspondance parvenue à Politico.cd qui a été adressée au secrétariat permanent du PPRD, Bahati Segihobe indique que c’est pour « des raisons de convenance personnelle ».


« Par la présente, venons porter à votre connaissance de la décision mûrement réfléchie que nous avons prise de démissionner, pour des raisons de convenance personnelle, du parti du Peuple pour la reconstruction et la démocratie » , peut-on lire dans cette correspondance.

« Au regard des vicissitudes de la vie, nous estimons que notre riche compagnonnage politique est arrivé à son terme » a indiqué le jeune notable et entrepreneur de Goma.

Et d’ajouter,

« La douleur inhérente à toute séparation nous tenaille, mais estimons sans chagrin avoir contribué au bon essor du parti au Nord-kivu. »

Cette démission intervient 24 heures après sa libération de cachot de P2 où il a passé 3 jours de détention pour avoir fait large diffusion d’un message de la police Nationale dans le dossier d’arrestation des présumés coupables de l’assassinat de l’homme d’affaire Simba Ngezayo à Goma.

Il y a une semaine, un autre cadre du PPRD, Nyonyi Bwanakawa, alors ancien maire de Beni était arrêté au parquet général de Goma durant 4 jours avant d’être libéré.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top