0
L’union pour la Démocratie et le Progrès Social ne cesse de dénoncer la mauvaise volonté politique et manifeste de son allié du Front Commun pour le Congo, 

Diyabanza Mwananene, un des militants de ce parti constate toujours la main noire de l’ancien président Kabila dans le blocage du nouvel élan du pays entamé par le leader de l’UDPS. Pour lui, il faut envoyer à la Cour pénale internationale Joseph Kabila, qui du reste est derrière plusieurs manœuvres.


« Nous n’aimerions pas que le pays régresse, mais s’il veut faire reculer le pays, et qu’ils osent parler des armes, » comme l’a dit Barnabé Milinganyo, « nous allons marcher jusqu’à Kingakati, on récupère Joseph Kabila, pour l’envoyer à la CPI, et ce, même si le chef de l’État hésite. », a lancé ce membre de l’UDPS ajoutant que:




« personne ne peut nous intimider » a déclaré ce partisan du chef de l’État au rassemblement organisé le week-end par son parti à Kinshasa.»


Theo Liko

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top