0

 Jean Marc Kabund président intérimaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS) a déclaré ce mardi 03 novembre que parmi les causes qui ont contribué à son éviction au poste du premier Vice-président de l’Assemblée nationale, figure la question du dédoublement du groupe parlementaire AFDC-A à l’Assemblée nationale.

Il l’a dit au cours de sa brève allocution prononcée à l’occasion de la double cérémonie d’ouverture du 3ème congrès et de la célébration du 10ème anniversaire de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) devant son autorité morale Modeste Bahati Lukwebo.

« Vous savez que parmi les choses qui m’ont divisé avec les amis du FCC figure la question du groupe parlementaire AFDC-A à l’Assemblée nationale. A l’époque en tant que premier vice-président de l’Assemblée nationale, j’avais dans mes attributions la gestion des groupes parlementaires. J’avais dit aux collègues membres du bureau que je ne pouvais pas accepter le dédoublement de l’AFDC-A moi-même étant d’un parti qui a souffert de ces pratiques. Je me suis assumé », a-t-il déclaré.Cependant, poursuit-il, dès lors que les amis du FCC ont compris cela, ils ont vu que je ne suis pas manipulable et ils ont commencé à me combattre ».

Dans la foulée, Kabund a demandé à l’AFDC de Modeste Bahati Lukwebo d’espérer au partage du gâteau qui interviendra au niveau du gouvernement par le chef de l’État Félix Tshisekedi.

actut.cd/acturdc.rdc

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top