0

 Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a ouvert la neuvième journée des Consultations présidentielles par un entretien avec Pius Muabilu, Ministre d’État chargé de l’Habitat La question de l’avenir du Congo et les voies de sortie de crise ont été abordées avec acuité par les deux personnalités. Cet énième acte posé par Pius Muabilu est qualifié de “haute trahison” par le FCC. Naviguant à contre-courant depuis sa participation à la cérémonie des juges constitutionnels contestés, le Ministre d’État en charge de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu considére , contrairement à ce qu’on peut lui coller , que son attitude rentre dans la logique d’un homme d’État. ” En bon républicain, j’ai échangé avec le chef de l’État dans le cadre des consultations nationales. Il a été question de l’avenir de notre pays et du bien être de notre peuple. 



J’ai privilégié l’intérêt général plutôt que les intérêts personnels”., a-t-il fait entendre avec excitation. Félix Thisekedi et Joseph Kabila sont opposés l’un à l’autre , les divergences au sein de la coalition font monter une crise inter-Institutionnelle. 


De plus en plus, Pius Muabilu s’inscrit dans la logique qui est la sienne de soutenir le Chef de l’État en partageant les mêmes points de vue. Quant aux réformes , l’une des questions ayant divisé la coalition au pouvoir , Puis Muabilu se dit y être favorable alors que le FCC , sa plateforme, n’aborde pas la question dans le même schéma. Ce déphasage renforce davantage l’hypothèse d’une traîtrise au sein du FCC. On le connaissait traître , même s’il a eu plusieurs fois à jurer. À l’heure des consultations, les masques tombent et tomberont…

Par ATIBU Gédéon
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top