0





















Le verdict était très attendu. Dans un arrêt rendu ce lundi, le Conseil d’État a déclaré irrecevable, l’action du député Albert Fabrice Puela, qui sollicitait de cette juridiction administrative, la déchéance du bureau de l’assemblée nationale.



  Selon le conseil d’État, il n’ y a pas une décision administrative attaquée par le député requérant. 

 L’élu de Matadi reprochait au bureau Mabunda ne n’avoir pas présenté le rapport financier de l’exercice précédent. Une accusation démontée par la défense la semaine dernière lors de la séance des plaidoiries.

24h
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top