0







Sur fond d’un Front Commun pour le Congo (FCC) en mal d’harmonisation de vues, l’ambassadeur André-Alain Atundu recommande aux sociétaires du FCC “d’attendre le mot d’ordre” de Joseph Kabila, autorité morale de cette plateforme politique. “Aux membres du FCC, il est donc recommandé d’attendre le mot d’ordre du chef, notre autorité, car le FCC n’est pas un avion sans pilote en chute libre », a recommandé ce jeudi 24 décembre André-Alain Atundu, Communiquant du Front Commun pour le Congo au cours d’une conférence de presse.


À l’en croire, le FCC est plutôt serein. « Face à la furie actuelle, essentiellement alimentée par les transfuges du FCC et les talibans, le FCC, aligné derrière le Président Kabila, reste serein et occupé à évaluer correctement la situation pour donner des orientations précises. J’exhorte les regroupements à prendre leur mal en patience pour ne pas donner une fausse impression de panique et de subir les évènements », a-t-il expliqué.


Au sein du FCC, des regroupements politiques se fissurent. Les déclarations vont dans tous les sens. Certaines en faveur de l’Union sacrée de Tshisekedi et d’autres, en faveur du FCC. Des cadres se voient retirer la confiance par leurs conférences des présidents, tandis que ces mêmes cadres dénient la qualité à ceux qui prennent ce genre d’initiatives. Un tohu-bohu sans précédent.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top