0







Joseph Kabila a été empêché de prendre son vol ce samedi 05 décembre 2020 à destination de Lubumbashi. 

Si l'ancien président a été signifié de cette décision à partir de chez lui, tel n'a pas été le cas avec les autres membres de la délégation censés l'accompagner dans le chef-lieu du Haut-Katanga notamment Kikaya Bin Karubi.

"Le protocole est allé faire les démarches administratives avec nos cartes d'électeurs pour signaler aux autorités aéroportuaires que je prenais l'avion pour Lubumbashi. On leur a dit que Kikaya ne peut pas aller à Lubumbashi", explique l'ancien ambassadeur de la RDC en grande Bretagne contacté par 7SUR7.CD.

Il n'y avait pas que moi, il y avait Antoine Boyamba, Jean-Marie Kassamba, l'ambassadeur Mugalu, Barbara Nzimbi et beaucoup d'autres personnes, a-t-il poursuivi.

D'après Kikaya, on leur a demandé d'appeler le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avant de voyager.

"Aucune raison n'a été avancée quant à ce refus. On nous a dit si vous voulez, appelez le chef de l'État", a révélé l'ancien conseiller diplomatique de Joseph Kabila.

Kikaya Bin Karubi regrette cet état de chose au regard, entre autre, de la "forte mobilisation" qui, selon lui, était déjà perceptible à Lubumbashi.

Pour rappel, cette interdiction opposée à l'ancien chef de l'Etat et à ses proches, de quitter la capitale intervient quelques heures avant le discours du président Tshisekedi sur les conclusions des consultations. Discours qui sera prononcé ce dimanche à 14h30.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top