0






Le député national Jackson Ausse a, mardi 15 décembre dans une interview accordée à Actu30.cd, indiqué que la session ordinaire de septembre ainsi close n’a pas épuisé toutes les matières suite aux querelles au sein de la coalition FCC-CACH.

« C’était une session parsemée des querelles, parsemée des difficultés par la coalition au pouvoir FCC-CACH. Depuis la prestation des serments des juges de la Cour constitutionnelle, les choses n’ont pas marché comme elle se devaient. C’est une sorte de rendez-vous manqué que nous pouvons récupérer à la session de mars », a-t-il indiqué à l’issue de la clôture de cette session ordinaire.

Par ailleurs, cet ancien membre du bureau provisoire de la Chambre basse du Parlement souhaite que le successeur de Jeanine Mabunda réussisse à corriger les erreurs de cette dernière et à continuer avec des actions positives.

« Le président de l’Assemblée nationale qui va venir doit continuer avec ce qui a été bien fait par le bureau déchu et corriger ses erreurs. Il y a eu un bureau, on ne peut pas dire qu’ils ont démérité ou dire qu’ils  étaient des diables, il y a des choses positives qu’ils ont faites qu’on peut pérenniser », a-t-il ajouté.

Notons que le président du bureau d’âge de l’Assemblée nationale, Mboso NKodia, a, dans la foulée de la clôture de la session de septembre, annoncé la convocation d’une session extraordinaire en vue de l’élection du bureau définitif, après la décheance, par adoption des pétitions, du bureau Mabunda.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top